On tirera toutes les leçons que l'on voudra ou que l'on pourra de ce choix qui montre en tout cas que pour les jeunes d'aujourd'hui mais aussi les professeurs qui les guident, la poésie n'est pas indissociable d'une certaine dose d'humour et que les écoles aujourd'hui sont prêtes à renouveler en profondeur l'image un peu coincée qu'elles se font toujours de la Poésie (avec un grand P ).

Comme la vie, la poésie peut se faire et s'écrire sur tous les tons et de toutes les manières. À la condition de sortir des conformismes. De l'attendu. Et de témoigner, de toutes les manières possibles d'un minimum de créativité et d'inventivité. Parole en prise avec la vie elle ne doit rien rejeter de cette dernière. Et si l'on peut admettre, c'est vrai, que certaines œuvres sont pour l'un ou pour l'autre d'entre nous plus ou moins nourrissantes, plus ou moins entraînantes, il ne nous appartient pas de décréter lesquelles doivent l'être a priori pour tous!

Depuis l'origine, grâce au soutien que nous apportent nos divers partenaires au premier rang desquels la Ville de Boulogne-sur-Mer, nous avons voulu proposer aux écoles, à partir de la découverte de la poésie actuelle, de s'ouvrir à la diversité la plus grande possible en faisant le pari de voir ainsi s'élargir l'horizon culturel et artistique des élèves. Et du même coup, leur sensibilité et leur degré de tolérance aux différences dont l'acceptation constitue l'un des défis majeurs de notre temps.

Le palmarès de notre Prix et l'accroissement régulier du nombre des participants ainsi que la diversité de leurs origines témoignent que nous n'avons pas entièrement manqué notre objectif.

Les Découvreurs se réjouissent donc de l'attribution du Prix 2015 à Armand le Poête, remercient les quelques 2000 élèves de Calais à Yaoundé qui leur ont adressé leur vote et félicitent chaleureusement Patrick Dubost, l'inventeur d'Armand !